Obtenir un diagnostic précis de la maladie de Verneuil est important

En parler à son dermatologue

Discussion entre un médecin et son patient

Si vous pensez être atteint de la maladie de Verneuil (hidrosadenite suppurée) et que vous en présentez les symptômes (nodules douloureux, furoncles), il est important de consulter un dermatologue (spécialiste des maladies de la peau) dès que possible pour obtenir un diagnostic précis de la maladie de Verneuil. Cette affection de la peau est peu connue des médecins généralistes qui peuvent ne pas avoir été amenés à en faire le diagnostic.

Le taux de prévalence global (pourcentage de la population atteinte) de la maladie de Verneuil est estimé à 1 %1.

Néanmoins, cette affection étant peu connue des médecins non spécialistes de la peau et les patients atteints de la maladie de Verneuil ne se sentant pas toujours à l’aise pour parler de leur maladie ou rechercher de l’aide, il est probable que le nombre de personnes chez lesquelles le diagnostic de la maladie de Verneuil est établi, soit bien sous-évalué2.

Si vous consultez ce site parce que vous connaissez une personne atteinte de la maladie de Verneuil, encouragez-la à créer son guide d’entretien et à en parler à un dermatologue.

A retenir : le diagnostic de la maladie de Verneuil est essentiellement clinique et peut être posé lorsque les 3 critères suivants sont réunis1 :

  • La présence de lésions caractéristiques : nodules douloureux profondément situés, abcès, fistules, cicatrices en corde.
  • Une localisation typique :aisselles, aine, régions périnéale et périanale, fesses, plis sous-mammaires et sillon inter-mammaire.
  • Le caractère chronique ou récidivant des lésions.

REFERENCES:

  1. Revuz J. Hidradenitis suppurativa. JEADV 2009, 23, 985-98.
  2. Dufour DN, et al. Hidradenitis suppurativa: a common and burdensome, yet under-recognised inflammatory skin disease. Postgrad Med J 2014;90:216-221.